• agence close-up

Commerce de proximité VS consommateur 2.0

Mis à jour : mars 2

A l'heure de l'ultra-concurrence, du e-commerce et de l'éternelle bataille avec la grande distribution, le commerce local de proximité s'organise.

Commerces de centre ville
Le commerce de centre-ville.

De nombreux facteurs favorisent la détérioration du commerce local :

La difficulté de circulation et d'accès avec les véhicules, la pénurie de stationnement, l'augmentation des loyers, la multiplication des enseignes nationales ou encore l'abondance d'offres «discount» de la grande distribution et du commerce en ligne...


Prix cassés, livraisons offertes, facilités de paiement, sont autant de points stratégiques qui permettent au commerce en ligne d'exploser et d'afficher une croissance insolente entre 10 et 20% chaque année !


Alors... est-ce la disparition des centres-villes ?

Inimaginable !! la disparition des commerces dans certaines villes de France est une véritable catastrophe !... Quartiers désertifiés, déshumanisés... et c'est une partie de notre patrimoine culturel qui disparaît progressivement.


Quelles sont les solutions ?

En dehors des actions menées par les pouvoirs publics, le commerce de proximité réagit et il a en sa possession de nombreux atouts... il est donc urgent de les mettre en avant et maintenant !

Les attentes du consommateur ont évolué depuis les années 60 avec l'apparition des premiers centres commerciaux en France.


L'arrivée de nombreuses enseignes nationales et internationales, la démultiplication des centres commerciaux, l'omniprésence de la publicité et enfin l'arrivée du e-commerce ont totalement modifié les habitudes de consommation et modelé un nouveau consommateur...


Le commerce de proximité doit désormais réfléchir «omnicanal» et permettre à ses clients de rentrer en contact avec lui de manière plus rapide, plus efficace et à travers de nouvelles "portes d'entrée" ! Le consommateur veut TOUT et TOUT DE SUITE. Il faut donc repenser l'expérience client ?


Mais avant de vous parler de « technique »... si on parlait « humain » quelques instants ?

« Être d'un commerce agréable » ça vous parle ?

Avant d'être considéré comme un "consommateur", l'humain a un besoin fondamental : être reconnu de manière INDIVIDUELLE.

Le mot « Commerce » a aujourd'hui une signification mercantile, la définition même de l'acte d'acheter un produit en échange d'un paiement.. .mais quelle était vraiment sa définition il y a encore quelques années ? (et pas si longtemps que ça hein;) )


Eh bien on disait d'un commerçant qu'il était « d'un commerce agréable » c'est-à-dire que le commerce n'était pas basé sur un acte d'achat mais sur une RELATION ! Et ça !!! Le commerce de proximité ne l'a jamais perdu.... Pas vraiment fréquent d'aller dans votre supermarché et que la caissière vous salue par votre prénom en vous demandant si vos enfants vont bien ! Le commerce de proximité sait développer cette relation, cette reconnaissance individuelle dont tout le monde a tant besoin.


Mais est-ce que cela suffit ?

Malheureusement non (sinon ça serait trop facile!). Le client en voulant toujours plus il est urgent et primordial pour le commerce de proximité de repenser l'expérience client.

NAVIGATION

Logo behance.png
Logotype-Closeup.png

02.90.73.53.13

© 2020 par Close-up

Siège social :

5 rue joseph le brix 56000 VANNES

Logo behance.png